Guide Voyage Berlin - KARAVEL
 

Berlin

Où dormir ?

Introduction

Depuis la chute du Mur, le nombre d'hôtels s'est accru. Pensez tout de même à réserver. Au moment de la Love Parade (juillet), du marathon de Berlin (octobre) et du festival de cinéma (février), il est très difficile de trouver un logement.

Les prix sont généralement assez chers. Comptez au moins 220 DM pour une chambre double. Les pensions offrent des prix plus abordables. Certaines d'entre elles sont particulièrement romantiques. Essayez la pension Funk, située dans l'ancien appartement de la star du cinéma muet Asta Nielsen.

Les auberges de jeunesse sont souvent prises d'assaut par des groupes scolaires. Si vous venez à  plusieurs, une solution avantageuse peut être de louer un appartement. Plusieurs agences (comme la Mitwohnzentrale) proposent des sous-locations. Vous pouvez aussi éplucher les annonces du journal Second Hand. Pour 15 jours ou un mois, vous trouverez déjà  des propositions de sous-location.

Mitwohnzentrale - Ku'Damm Eck, Kurfürstendam, 227-228, 10719 - tél. 88 30 51.

Même les hôtels bon marché sont toujours très propres. Réputation allemande oblige, les hôtels de luxe associent à  leurs complexes sportifs une bonne alimentation. Poisson et plats végétariens sont au menu. Pour garder la forme, certains hôtels offrent des services très originaux : thérapie antistress, séances d'acupuncture...

Avant la chute du Mur, Berlin  comptait déjà  de nombreux hôtels de luxe, à  l'Ouest comme à  l'Est. Les jardins d'hiver, sorte de version allemande du patio, participaient à  leur charme. L'un de ces hôtels mythiques a été rénové : l'hôtel Adlon. Suivez les traces de Marlène Dietrich ou de Charlie Chaplin en séjournant ici. Dans le décor majestueux de l'hôtel, vous trouverez une énorme salle de bal. La plupart des chambres donnent sur la porte de Brandebourg.