Guide Voyage Berlin - KARAVEL
 

Berlin

Repères

Coutumes et traditions

Religion

L’Allemagne compte deux communautés religieuses majeures : catholique et protestante. Depuis la réunification et l’intégration des nouveaux Länder de l’Est, les protestants sont devenus majoritaires.

Les Eglises ont joué un grand rôle dans la révolution pacifique de 1989 : l’Eglise évangélique, notamment, exprimait ouvertement son appui au mouvement Neues Forum.

En Allemagne, les Eglises bénéficient du statut de collectivité de droit public et prélèvent donc un impôt ; de plus, le clergé est rémunéré par l’Etat.

A Berlin se côtoient un grand nombre de communautés religieuses. Un quart de la population est protestante. Les catholiques représentent environ 10 % de la population. La communauté musulmane, pour la plupart d’origine turque, représente 6 %. La communauté juive compte environ 13 000 pratiquants. Enfin, Berlin compte également des communautés minoritaires bouddhistes ou hindouistes.

Saint-Nicolas, Noël avant l’heure

Les petits enfants allemands sont parmi les premiers à être gâtés pour les fêtes de fin d’année. En effet, la fête de Saint-Nicolas est une tradition chère aux Allemands. Le soir du 5 décembre, les enfants déposent leurs chaussures devant la porte. Le lendemain, ils y retrouvent bonbons, friandises et petits cadeaux.

La fête du travail

Le 1er mai se déroule souvent de façon tumultueuse pour ne pas dire violente à Berlin. Il n’est pas rare que les manifestants soient dispersés par la police à l'aide de canons à eau ou gaz lacrymogènes.

Le 1er mai 1987 reste mémorable : une partie du tronçon du métro aérien U6, à la Oranienstrasse, prit feu. Les dégâts furent considérables.

Weihnachtsmarkt

Pendant tout le mois de décembre, vous pourrez trouver des objets artisanaux, déguster des friandises et du vin chaud aux stands des petites maisonnettes du marché de Noël. Celui de l’Alexanderplatz est particulièrement attrayant !

Berlin techno

Depuis 1990, Berlin bouge aux rythmes technos. Tout a commencé à Kreuzberg, dans d’anciens squats vite transformés en boîte. Depuis, la Love Parade, le défilé de toutes les sexualités, est devenue l’incontournable événement techno annuel. Ne la ratez pas en juin : les chars sont vraiment délirants.

L’ours berlinois

Mais d’où vient donc cet ours qui symbolise la ville de Berlin ? Selon certains, Berlin veut dire petit ours. Les armes du margrave Albert von Ballenstädt, alias Albert l’Ours, seraient à l’origine de l’animal que l’on voit sur les armes de la ville au XVIIe siècle. On raconte également que sa présence sur l’écusson s’explique simplement par le fait qu’à cette époque, il y avait encore des ours dans la région.

En 1448, le prince-électeur Frédéric II soumet Berlin. Symboliquement, l’aigle des Hohenzollern survole l’ours sur le nouveau sceau de la ville.

En 1709, le plantigrade devra encore partager la vedette avec deux aigles cette fois, l’aigle rouge de Brandebourg et l’aigle noir de Prusse.

Ce n’est qu’en 1920 que notre petit ours sera enfin seul à symboliser le grand Berlin.